Café des républiques

Le temps traverse les trottoirs
Pendant que les passants s’écoulent
Par les pas-à-pas, par les secondes en séquence
Au Café des Républiques

Une chinoise pose avec l’objectif
Cinq secondes de la vie, elle est repartie
Avec un moment, un souvenir
Peut-être qu’elle va écrire ou sourire avec moi
Au Café des Républiques

On sent les tremblements constants
Entre les tintamarres de tous ces publics
Et moi je cherche mon air
Je cherche l’air sur lequel déposer ma musique !

Une serveuse se raconte devant mes yeux
Elle parle de voyages, de culture et de vie de ville
Elle a l’âme qui a l’air de dire
Je cherche mon air, je cherche l’air
Sur lequel danser au Café des Républiques

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :